Karaganda

Jean-Thomas Trojani : Un enjeu pour nos PME

Spread the love

Arnaud de Brescia, Fra Dolcino, Savonarole furent réduits au silence ; les Albigeois, les Vaudois, les Lollards, les Hussites, furent détruits. C’est grâce au speaker républicain de la chambre, le raisonnable John Boehner, qu’un compromis budgétaire a finalement été adopté en octobre dernier. Tenons-nous en alors à l’expérience : nous dirons — et plus d’un biologiste le reconnaît — que la science est aussi loin que jamais d’une explication physico-chimique de la vie. Cependant, quelque sensibilité profonde s’émut en lui, — sensibilité religieuse aussi, — quand Marie Limerel eut dit. Or en l’absence d’une règle de droit, les ressources pétrolières détournent les talents des activités les plus productives vers les activités de capture de la rente, ce qui nuit au développement du pays. Supposons maintenant que l’homme agisse sur la nature pour la modifier ; qu’il crée de nouvelles races et en quelque sorte de nouvelles espèces appropriées à ses besoins et à ses jouissances : rien ne s’opposera à ce qu’il y ait aussi pour ces espèces plus récentes et moins stables, des conditions de perfection et d’harmonie, un type idéal et un genre de beauté autres que ceux qui appartiennent aux espèces de la nature sauvage, quoique dérivant d’une source commune. Ils ne l’aperçoivent que sous forme d’image, c’est-à-dire déjà incarné dans des sensations naissantes. Supposons encore qu’il s’agisse d’une série d’expériences ayant pour objet de déterminer comment la tension de la vapeur d’eau varie avec la température du liquide générateur. Bref, un impératif absolument catégorique est de nature instinctive ou somnambulique : joué comme tel à l’état normal, représenté comme tel si la réflexion s’éveille juste assez longtemps pour qu’il puisse se formuler, pas assez longtemps pour qu’il puisse se chercher des raisons, Mais alors, n’est-il pas évident que, chez un être raisonnable un impératif tendra d’autant plus à prendre la forme catégorique que l’activité déployée, encore qu’intelligente, tendra davantage à prendre la forme instinctive ? Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Dans l’enfance tous les hommes sont frères, dans l’âge mûr chacun tire de son bord ». Si l’ordre que nous observons dans les phénomènes n’était pas l’ordre qui s’y trouve, mais l’ordre qu’y mettent nos facultés, comme le voulait Kant, il n’y aurait plus de critique possible de nos facultés, et nous tomberions tous, avec ce grand logicien, dans le scepticisme spéculatif le plus absolu. La consigne militaire, qui est un ordre non motivé et sans réplique, dit bien qu’« il faut parce qu’il faut ». Dans ce contexte, les enjeux associés à la réforme à traiter au plus vite sont de trois ordres : stratégiques, organisationnels et opérationnels. Quand on dit qu’un volant agit pour régulariser le mouvement d’une machine, ou qu’il est cause de la régularité des mouvements de l’appareil, on n’entend pas prêter à la masse inerte du volant une énergie qu’elle n’a point. Rien à déceler dans cet axe de nuisance ? Cette présomption se confirmera si l’on considère les choses du point de vue de l’étendue, et non plus seulement de la durée. Je ne puis aborder ici le problème de l’attention sensorielle. Il y a quelques jours, lors d’un événement sur la sécurité Internet, un important opérateur télécom français, SFR pour le nommer, distribuait aux visiteurs de son stand un gadget publicitaire, des goodies comme on dit, un petit cadenas à code avec un mini logo, celui des douanes américaines. Se donner un peu, ai-je dit, et je le répète ; car quiconque se donnerait amplement ce luxe courrait le risque de quelque chose de pire que des discours déshonorants ; il serait en danger de passer devant une commission de lunatico et de se voir enlever sa propriété au profit de sa famille. Telle est la tendance la plus marquée de la fantaisie qui crée les dieux. C’est ainsi que les combattants de la Commune n’inspirèrent aux bons citoyens que du dégoût et du mépris. Les opérateurs n’ont donc pas pris complètement pris argent comptant la baisse des taux lié au quantitative easing. Cette séduction risquée des circuits financiers contamine les crédits bancaires, dont une large partie tend à être détournée de l’économie réelle. Il est vrai qu’il faut procéder pour cela à un renversement du travail habituel de l’intelligence. Là où auparavant ils achetaient dix produits, la crise n’a laissé qu’un ou deux d’entre eux dans leur panier, choisis avec précaution après délibération.

Archives

Pages